Entreprendre

Création d’entreprise malgré la crise : les "trucs" pour booster votre projet

Vous faites partie de ces personnes pour qui le confinement (le premier ou celui que nous traversons actuellement) a été un déclic… Après ces quelques semaines d’introspection, un peu de temps pour mûrir les contours de votre projet d’entreprise, vous avez décidé de vous lancer ! Malgré le contexte difficile, les périodes de crise sont souvent propices aux créateurs d’entreprise. L’environnement est complexe et incertain, mais il est également plus que jamais porteur de nouvelles opportunités. Dans l’histoire, les crises ont souvent été suivies de phases créatrices à la hauteur des difficultés traversées.

Nous vous proposons ce mois-ci avec Entrepreneuze de recenser quelques unes des aides à la création d’entreprise, mais aussi appels à projet ou encore réseaux féminins qui peuvent booster votre projet et vous permettre de démarrer dans les meilleures conditions.

Des aides financières dédiées 

Avant d’aller démarcher votre banquier, regardez du côté des aides financières dédiées aux femmes. La garantie ÉGALITÉ femmes, mise en place par France Active (remplaçant le FGIF (Fonds de garantie de l’initiative des femmes)) a pour objectif de faciliter l’emprunt bancaire des femmes dans le cadre de leur projet de création/reprise ou de développement. Quel que soit votre statut juridique, la garantie couvre votre ou vos prêts jusqu’à 50 000 €.

Le prêt d’honneur Initiative France. Il est accordé par le réseau Initiative France sans demande de garanties personnelles ni d’intérêts. Il peut vous permettre de renforcer vos fonds propres et d’obtenir des prêts plus importants auprès de votre banquier traditionnel. Son montant dépend de la nature de votre projet et de vos besoins.

Il existe aussi des aides à la création d’entreprise pour les femmes au niveau de chaque Région. En effet, depuis 2012,  un accord cadre encourage l’entrepreneuriat féminin et donne lieu à des plans d’actions locaux et régionaux chaque année : ils sont mis en œuvre par 14 réseaux, spécifiques et généralistes, accompagnés par BPI France.

Des incubateurs 100% féminin

Les couveuses, incubateurs et autres accélérateurs sont aussi des lieux où vous pouvez trouver de l’aide pour déployer votre projet : accompagnement sur les volets financiers, juridiques, sociaux, marketing mais aussi networking, mentorat, accès à des levées de fond… Selon le degré de maturité et la nature de votre projet, passer par l’incubation peut être une bonne solution !

Certains sont dédiés à l’empowerment et à l’entrepreneuriat féminin. C’est le cas de Willa, ex-Paris Pionnières, qui accompagne depuis 2005, des startups fondées par des femmes. Le réseau Les Premières, ex-Les Pionnières, qui compte de son côté une quinzaine de structures dans toute la France, ainsi qu’en Guyane, à Bruxelles, au Luxembourg et au Maroc. Ce réseau national vient aussi de lancer un programme d’accompagnement dédié aux entrepreneuses des zones rurales.

Si l’incubation vous semble un processus un peu long, vous pouvez aussi opter pour un bootcamp : une version accélérée de 2 ou 3 jours d’ateliers pour booster votre projet, à choisir en fonction de votre maturité : par exemple, le Bootcamp Heroyn si vous êtes une jeune entrepreneuse de moins de 30 ans et que vous voulez travailler sur votre offre. Le Bootcamp Osez développer du ClubNormandiePionnières pour travailler sur votre confiance en vous, la gestion du temps, mais aussi la communication de votre projet.

Une autre approche, les espaces de coworking 100% féminin comme La Patronnerie à Paris, ou encore Potentielles à Marseille et Avignon, qui combinent lieu de travail, rencontres business, mentorat etc.

Des appels à projets pour tous les goûts

Un autre moyen de booster votre projet d’entreprise, est d’obtenir des financements ou être accompagnée. Certains organismes comme BPI France ou encore le magazine Les Echos Entreprendre recensent régulièrement les appels à projet qui le permettent. Il en existe de toutes sortes et certains, comme #FemmesEntrepreneures de Orange ou encore le programme Entrepreneuriat au féminin de la région Nouvelle-Aquitaine. A vous de choisir l’appel à projet qui vous correspond en fonction du prix offert (accompagnement, financement, …) et de la cohérence de votre projet avec ses exigences. Regardez aussi du côté des plateformes de crowdfunding (voir notre article sur le sujet) qui en organisent également.

Des salons professionnels dédiés aux femmes

Les salons professionnels sont aussi une bonne occasion de booster votre projet. Vous pouvez y rencontrer des acteurs-clés, networker, candidater pour des prix, pitcher, etc. Certains ont même développé une offre liée à l’entrepreneuriat féminin. C’est le cas du salon SME, avec sa Journée des femmes Entrepreneures. Elle valorise le parcours des entrepreneures et cette journée est devenue un véritable lieu de rencontres. Le site de BPI France recense de nombreux événements en ligne et en présentiel, dédiés aussi aux femmes et à l’entrepreneuriat (création, reprise, franchise, …).

Autre événement annuel incontournable qui célèbre l’innovation au féminin : la journée de la femme digitale (JFD) dont l’ambition est de donner envie d’oser, d’innover et d’entreprendre grâce au digital. Depuis le premier confinement, ce sont aussi de nouveaux rendez-vous hebdomadaires qui sont proposés à la communauté : interventions en live avec des speakers inspirants, expériences, ateliers, tutoriels…

Gageons que l’actualité sanitaire permettra dès 2021 de nouveaux rendez-vous In Real Life, mais d’ici là, rien ne vous empêche d’explorer les salons en ligne !

Des réseaux pour networker

En plus du réseau et des formations Entrepreneuze, vous pouvez également vous appuyer sur d’autres réseaux dédiés à l’entrepreneuriat féminin. Nous avons testé pour vous, en particulier :

  • Le réseau Bouge ta boite, dont la fondatrice Marie Eloy fait partie de nos partenaires, est présent dans une centaine de villes en France et propose des ateliers, des duos entre entrepreneuses, des rendez-vous réguliers et même un réseau social dédié pour faciliter les échanges.
  • L’association LedByHer qui fait également partie de nos partenaires, et dont la fondatrice Chiara Condi est notre marraine, propose aux femmes victimes de violences, une reconstruction professionnelle par l’entrepreneuriat. 
  • L’association Force Femmes (dont vous pouvez lire le portrait de la co-fondatrice iciqui accompagne les femmes de plus de 45 ans dans le retour à l’emploi et la création d’entreprise.
  • Le Réseau Mampreneures France, dispose de 19 antennes dans toute la France pour les mamans cheffes d’entreprise : rencontres mensuelles pour réseauter, mais aussi accompagnement et coaching.
  • Le réseau Empow’Her qui est également implanté dans plusieurs pays d’Afrique.
  • La plateforme Axielles qui recense les événements et facilitent le networking au féminin.
  • La communauté Les Epaulettes très implantée dans le Sud de la France est aussi présente sur Facebook et propose régulièrement des live thématiques, des apéros ou petits déj' live pour networker et même un parcours de formation en ligne pour muscler sa stratégie digitale !

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et il existe de nombreux réseaux implantés plus localement : BusinessWomen dans l’Oise et le Nord-Est de la région parisienne, Femmes & Business dans la région de Saint-Etienne, le réseau FCE (Femmes Chefs d’entreprises) et ses 60 délégations locales.

Trouvez la communauté qui vous ressemble et dont vous partagez les valeurs. Des communautés qui proposent des contenus ou des accompagnements dont vous avez besoin. Alors, vous ne serez plus jamais seule dans votre projet d’entreprise !

Dans cette période complexe, ces lieux ou ces dispositifs d’accompagnement peuvent constituer de formidables leviers pour votre projet. Si se lancer dans la période actuelle peut sembler risqué, se lancer aujourd’hui, c’est aussi penser à demain !  Être pro-active et avancer sans attendre que le monde évolue, c’est évoluer avec le monde et participer à votre façon, à sa construction. A bonne entendeuse !

Par Gaëlle Roudaut
Crédit photos Pixabay

Ajouter un Commentaire


ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Restez à l’affût des nouvelles d’Entrepreneuze,
découvrez les portraits et actualités !