Lenaïck Le Gratiet
Actualités | Locales

Lenaïck Le Gratiet, présidente de la délégation FCE49

le 03/10/2019 par Bérengère
Mardi 1er octobre à Angers, avait lieu la soirée de lancement de la délégation 49 du réseau Femmes Chefs d'Entreprises. À cette occasion nous avons interviewé Lenaïck Le Gratiet, présidente de la délégation.

Qu’est-ce que FCE 49 ?Lenaïck Le Gratiet

Il s’agit de la délégation du Maine-et-Loire du réseau Femmes Chefs d’Entreprise, un réseau international qui existe depuis 70 ans. Nous avons monté la délégation l’année dernière, à Angers, avec une douzaine de femmes et aujourd’hui, nous sommes 24 adhérentes.

C’est un réseau exclusivement féminin, pourquoi ?

Je pense qu’il y a vraiment des problématiques liées à l’entrepreneuriat qui sont exclusivement féminines. Cela peut être, par exemple, l’équilibre vie professionnelle vs vie personnelle. Il existe de plus en plus de réseaux exclusivement féminins qui se montent. Ce n’est donc pas un hasard.

Quels sont les avantages à rejoindre FCE plutôt qu’un autre réseau ?

L’objectif premier du réseau est de former. Nous nous réunissons chaque mois en commissions et nous faisons appel à des conférenciers par exemple, ou des experts. Nous abordons des sujets bien précis. (L’année dernière, le sujet était « le bien-être de la dirigeante dans son quotidien de cheffe d’entreprise »). Dans un second temps, le but est aussi de s’entraider, de partager, de rompre la solitude de la dirigeante. Enfin, nous sommes aussi là pour promouvoir la prise de participation des femmes dans les mandats patronaux.

Comment rejoindre FCE 49 ?

Cette soirée de lancement a aussi pour but de donner envie de nous rejoindre ! Nous souhaitons élargir encore un peu la délégation. Nous allons organiser en novembre prochain un petit-déjeuner de présentation des modalités d’inscription au réseau afin que les femmes qui le souhaitent puissent s’inscrire. Les nouvelles inscriptions peuvent se faire à chaque début d’année civile.

Toutes les femmes peuvent s’inscrire ?

Les femmes cheffes d’entreprises bien sûr. Mais aussi les femmes salariées dirigeantes. Il faut avoir une entreprise ayant plus de deux ans d’existence et au moins un salarié.

 

Lenaïck Le Gratiet

 

Quelques chiffres

Un peu moins de 30% de femmes entrepreneures en France.

50 000 emplois, c’est ce que représentent les entreprises dirigées par des femmes.

Les femmes représentent 25% des gérants de sociétés, 39% des entrepreneurs individuels et 40% des auto-entrepreneurs.

La moitié d’entre elles entreprennent dans le social et la santé, un tiers dans le numérique et 1,5 sur dix dans la construction.

 

Par Bérengère Soyer

Crédit photos Entrepreneuze

 

Vous pourriez aussi aimer cet article Retour sur le congrès national Femmes Cheffes d’Entreprises

0 commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.