Actualités

L'Année du gel, le premier roman policier de Agathe Portail

Retenez bien son nom : Agathe Portail, jeune romancière à futur succès, vient de publier son premier roman policier chez Calmann-Lévy. La célèbre maison qui publie et publia, entre autres, Guillaume Musso, Charles Baudelaire ou encore Georges Sand, vient de sortir "L'Année du gel". Quelques questions à cette prometteuse auteure.

Bonjour Agathe, qui êtes-vous ?

Une Mayennaise exilée en Gironde, campagnarde, avec un mari super, quatre enfants de moins de neuf ans, et une expérience de plus en plus lointaine dans le marketing digital et la communication.

De quoi parle L’Année du gel ?

C'est un roman policier qui se déroule dans le vignoble bordelais : un groupe d'amis d'études se réunit dans un château qui vit de moins en moins bien de la vigne. Au bout de quelques jours, un corps est retrouvé dans la chambre froide. Le major de brigade se lance dans l'enquête avec la difficulté supplémentaire de devoir compter sa tante parmi les suspects. Il y a un peu d'humour, pas trop de sang, c'est un "soft polar", un "slow polar", un "cosy murder", bref, pas un thriller !

témoignage laure rondeau desroches

Comment en êtes-vous arrivée à écrire ce livre ?

J'ai toujours aimé lire, l'univers du livre, les romans qui parlaient de jeunes auteures (Jo March, si tu me lis...). Il me manquait le souffle pour écrire un roman. Je me contentais de nouvelles, d'histoires inventées pour mes enfants. Puis un jour, quelques conseils d'écriture trouvés dans La Vérité sur l'affaire Harry Quebert ont particulièrement résonné en moi, et je me suis dit : allons-y !

Quelles sont les étapes pour écrire un vrai bon roman ?

Tout dépend du type de roman et de la personnalité de l'auteur ! Deux ingrédients sans doute restent indispensables : le temps de maturation où il ne se passe rien en apparence, et l'approfondissement (histoire, lieux, et surtout personnages) où on s'étourdit de notes, d'entretiens, de repérages, de recherche.

  • D'abord l'histoire naît. C'est assez nébuleux. Il faut lui laisser du temps pour se déployer. Ça enfle tout seul pendant un mois ou deux.
  • Puis on se pose pour cadencer, réaliser un "sommaire", créer les personnages, les lieux, intégrer les intrigues secondaires, semer les fausses pistes. Excel est un bon outil à cette étape-là !
  • Puis seulement, on écrit. Idéalement tous les jours pour ne pas perdre le fil et sans jamais revenir en arrière sinon on fait du sur-place.
  • On laisse bien reposer pour avoir un regard neuf et on relit, à voix haute, deux ou trois fois. On fait relire à d'autres qui pointent les incohérences, les manques de l'histoire. Et c'est reparti, on re-corrige ! Jusqu'à la nausée parfois.
  • On identifie les quinze/vingt éditeurs qui produisent déjà des romans comparables au nôtre, on envoie et on attend.

Quelle a été l’étape la plus excitante ?

Arriver au point final !

témoignage laure rondeau desroches

Quand sort-il et où ?

L'Année du gel est sorti le 8 janvier, dans toutes les librairies françaises et sur les sites habituels !

Êtes-vous désormais une écrivaine à temps plein ?

Pour écrire, il faut une grande disponibilité donc c'est un pari sur l'avenir d'arrêter une activité professionnelle pour écrire. Je me dirai écrivaine le jour où mes romans me permettront de dégager un revenu équivalent à mon salaire actuel, et ce n'est pas demain !

Un conseil pour une jeune femme qui rêve de se lancer ?

Placer l'écriture tout en haut de ses priorités et agencer le reste de sa vie autour, ne pas chercher l'approbation ni la fortune, bien construire son histoire avant de se lancer.

Par Bérengère Soyer
Crédit photos Agathe Portail

Ajouter un Commentaire


ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Restez à l’affût des nouvelles d’Entrepreneuze,
découvrez les portraits et actualités !