Entreprendre | Stratégies

Assurance, bien choisir sa responsabilité professionnelle

le 15/08/2018 par Bérengère

Se retrouver dans le dédale des assurances.

Vous êtes future commerçante, artisane ou professionnelle libérale. En tant qu’entrepreneure, vous êtes responsable des dommages causés par vous-même, mais aussi par votre éventuel personnel. De vos locaux et de votre matériel professionnel. Ainsi que des objets que vous fabriquez, vendez, réparez ou installez… Les conséquences financières de ces dommages peuvent avoir de graves répercussions sur vos activités. Alors comment choisir ?

Un contrat d’assurance multirisque professionnel offre généralement plusieurs niveaux de responsabilité civile. La fameuse RC Pro dont on entend souvent parler quand on se lance à son compte. Que couvrent les garanties ?

Garantie de responsabilité civile « occupation des locaux »

Cette garantie est liée à votre contrat Multirisque pro. Elle couvre les dommages dont vous-même ou toute autre personne participant à l’exploitation de votre entreprise pourrait être reconnue responsable. Un exemple de sinistre; vous occupez le 1 er étage d’un immeuble de bureaux, votre ballon d’eau chaude fuit et provoque un dégât des eaux chez votre voisin du rez de chaussée. Votre RC en tant que locataire ou propriétaire est mise en cause.

Garantie de responsabilité civile « activité professionnelle »

Elle se compose d’une garantie RC Exploitation et d’une garantie RC Professionnelle. La garantie RC Exploitation, elle, vous couvre pour les accidents causés à des tiers, y compris à vos clients dans le cadre de votre activité professionnelle. Par exemple, votre sol est glissant suite à son nettoyage, un client tombe et se blesse, votre RC Exploitation est mise en cause. La garantie RC Professionnelle, elle, garantit les dommages causés par les travaux après achèvement (ou après réception) et par les produits après livraison. Vous êtes peintre et vous utilisez des produits dangereux pour nettoyer votre matériel. Ces produits pouvant provoquer un dommage de pollution accidentelle, votre RC Professionnelle « atteinte environnementale » sera mise en cause.choisir-responsabilité-professionnelle

En conclusion, en fonction de votre activité et des personnes qui y contribuent, vérifiez bien avec votre assureur que vous êtes couverte concernant les risques de votre entreprise et aussi de vos salariés, stagiaires etc. Suivant votre profession, réglementée ou non, il est nécessaire de vérifier le montant des capitaux maximum garantis et les franchises pour éviter toutes mauvaises surprises lors d’un sinistre. Votre assureur est là pour vous conseiller, n’hésitez pas à lui en parler.

Rappelez-vous qu’il est un vrai partenaire au lancement et au bon développement de votre entreprise !

Par Jean-Daniel Granger

Crédit photos Pixabay

0 commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.