artiste et numérique
Entreprendre | Stratégies

Artiste et numérique : de l’atelier au clavier, quand les artistes investissent la toile…

le 17/12/2019 par Gaëlle Roudaut
Certaines d’entre vous ont peut-être choisi l’entrepreneuriat pour exercer leur passion artistique : créatrice de mode, de bijoux, peintre en décor, autrice-compositrice de musique, mosaïste, ébéniste, sculptrice, illustratrice… Que vous soyez artisane d’art ou artiste-autrice, votre notoriété est clé dans votre activité : passer de vos outils à l’écran peut vous donner un bon coup de pouce de temps en temps ! Quelques conseils pour vous lancer sur la toile.

Digital et vie artistique ne sont pas antinomiques, loin de là : en donnant accès à un grand nombre de contenus, de publications et de vidéos, le web a participé à une certaine démocratisation de la vie culturelle et artistique. Et du côté des artistes-entrepreneuses, quel que soit votre statut, le numérique est un formidable levier pour vous faire connaître, faire connaître vos créations… à condition de faire les bons choix et de ne pas s’éparpiller. En effet, selon la nature de votre activité, vous n’allez peut-être pas investir les mêmes outils pour votre présence digitale.

Le book digital, tout un art

Dans le milieu artistique, avoir un book est généralement incontournable : morceaux choisis et pièce maîtresse représentant votre activité, c’est un support clé pour présenter vos œuvres mais aussi raconter votre histoire d’artiste, parler de votre passion et y embarquer vos clients, partenaires et investisseurs. Le book imprimé est encore un canal d’expression très qualitatif, en papier glacé, avec de belles images, mais il peut se doubler d’une version numérique. Celle-ci peut prendre plusieurs formes : une simple page web (landing page) intégrant une belle galerie d’images comme un site e-commerce. Du book, on passe alors à une véritable vitrine marchande de votre activité (voir un peu plus loin).

Le book peut aussi prendre la forme d’un « flip-book » : une technologie qui donne le sentiment de tourner les pages d’un livre et permet de présenter de façon très graphique ses créations, un peu comme dans un catalogue. Il peut ensuite être intégré dans un site web, publié sur les réseaux sociaux ou même présenté sur une tablette lors d’un rendez-vous avec un client. Certaines solutions comme Flipsnack prévoient même le référencement pour les moteurs de recherche, l’intégration de vidéos ou encore le suivi des statistiques de consultation.

 

artiste et numérique

Les réseaux sociaux, l’extension de votre galerie et les coulisses de la création

Les réseaux sociaux peuvent être le facteur démultiplicateur de votre présence en ligne. En fonction de votre activité, bien sûr, vous n’allez sans doute pas choisir le même canal : celles qui sont dans la production musicale privilégieront certainement YouTube plutôt qu’Instagram par exemple. Ceci dit, investir dans un réseau social, c’est l’opportunité :

  • de créer une véritable communauté de fans de vos créations, qu’il s’agisse de clients, de prospects, d’amis, de membres de votre famille et peu à peu, de personnes qui, sans vous connaître directement, vont pouvoir découvrir votre travail via ce canal ;
  • de valoriser régulièrement vos nouvelles créations, pour les promouvoir : de belles photos sur Instagram ou des vidéos de qualité sur YouTube avec une mise en scène soignée (et les mots-clés pertinents, pour Instagram notamment) sont un bon moyen de faire connaître vos œuvres ;
  • de montrer la face cachée de la créativité : filmez ou photographiez vos « coulisses », outils de travail, votre atelier… et mettez-vous vous-même en scène au travail ! C’est un bon moyen de montrer que l’activité artistique demande aussi du temps et du labeur et d’incarner vos créations. Ce type de publication crée de la proximité avec votre communauté et peut aussi vous permettre de jouer un peu le teasing en annonçant la finalisation prochaine d’une œuvre #workinprogress ;
  • d’annoncer votre participation à des événements voire d’organiser vos propres événements : présence dans une galerie, ouverture d’un pop-up store (magasin éphémère), présentation de créations chez un autre créateur pendant une durée limitée, soirée de vernissage, etc. Pour toutes vos communications événementielles, pensez à Facebook qui permet de créer des événements et d’y inviter sa communauté, et utilisez la fonction story de Facebook ou d’Instagram pour partager les moments vécus en vidéo ou en photo ;
  • d’interagir avec vos followers en proposant des petits concours, des jeux, des sondages… Ce sont des moyens ludiques de faire connaître vos créations, d’engager la conversation avec votre communauté et d’encourager les ventes !

artiste et numériqueEnfin, les réseaux sociaux sont aussi une bonne source d’inspiration : suivre d’autres artistes ou artisanes d’art qui exercent le même type d’activité que vous, s’abonner à des galeries voire à des musées – de plus en plus présents sur les réseaux sociaux -, vous créer des tableaux d’inspiration (notamment sur Pinterest) avec des concepts, des tendances en vue de prochaines créations, repérer les mots-clés incontournables pour votre activité artistique… Un bon moyen pour rester en veille, capter des idées nouvelles ou faire mûrir les vôtres, voire professionnaliser votre pratique en observant celles des autres. Tout cela, bien sûr, dans le respect de la propriété intellectuelle et des droits d’autrice.

Les ventes en ligne, de l’atelier au business

Vivre de son art est sans doute le rêve de toute artiste entrepreneuse quel que soit le domaine dans lequel vous exercez. Là aussi, avec le digital, vous avez l’opportunité de créer votre vitrine ou votre galerie en ligne. Vous pouvez investir dans un site web type e-commerce classique (les solutions type Shopify, Prestashop ne manquent pas) ou aller vers une offre de site web plus adaptée aux artistes :  la solution Artiste.com, par exemple, vous permet de créer et de gérer votre site web et intègre des fonctionnalités spécifiques pour les artistes : pour les musiciennes, autrices ou compositrices notamment, vous pourrez importer des fichiers audio au format MP3, intégrer des playlists et ajouter un bouton de téléchargement iTunes pour partager ou vendre votre musique en ligne. Les fonctions album ou galerie y sont également plus développées et des fonctionnalités comme la possibilité de créer un livre blanc pour donner la parole à vos clients ou visiteurs y sont proposées. Le must, votre nom de domaine en .art !

Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans un site e-commerce, vous pouvez aussi vous appuyer sur les nombreuses plateformes de vente en ligne existantes et toucher ainsi une clientèle plus internationale. Au-delà des géants comme Amazon Art ou même Ebay, vous pourrez trouver la rubrique qui correspond le mieux à vos créations sur Etsy, la plateforme de vente d’objets faits main, qui dispose aussi d’une rubrique Arts et collection l’apparentant aux plateformes d’art comme la célèbre Saatchi Art, Artmajeur ou encore KAZoART. Retrouvez le top des plateformes d’art sur le blog d’Amylee.fr, une artiste-entrepreneuse à suivre !

Les communautés dédiées aux artistes, de la collaboration à la création

artiste et numérique

Sur le modèle des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo, les artistes ont aussi leurs propres communautés en ligne : création d’un profil pour valoriser votre propre galerie d’art virtuelle, publication de posts pour promouvoir vos nouvelles créations, mise en relation avec d’autres artistes, groupes de discussion selon les centres d’intérêts et les activités… Des communautés comme Adopteunartiste ou encore la page WeArts sur Facebook se développent avec l’idée que des collaborations « in real life » peuvent aussi émerger de ces rencontres virtuelles. Par ailleurs, vous y trouverez aussi des événements, des concours, des conseils… Dommage de s’en priver, non ?

Alors, prête à installer un ordinateur au fond de votre atelier et à vous lancer sur la toile ?

 

Quelques ressources utiles pour aller plus loin (liste non exhaustive) :

*Flipbook :

https://www.flipsnack.com/fr/

*Plateformes de vente en ligne :

https://www.saatchiart.com/

https://www.kazoart.com/

https://www.artmajeur.com/

https://www.etsy.com/

*Création de sites web ou e-commerce :

https://artistes.com/

*Plateformes collaboratives :

https://adopteunartiste.com

https://www.facebook.com/WeArts.fr/

https://www.amylee.fr

 

Par Gaëlle Roudaut

Crédit photos Pixabay

 

Vous pourriez aussi aimer cet article Clémentine Deroudille, autrice, réalisatrice, journaliste et héritière de Robert Doisneau

0 commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.