lancer une franchise
Entreprendre | Conseils

Se lancer en franchise ou lancer une franchise

le 16/09/2019 par Bérengère
Quels avantages pour la future franchisée ? Quel challenge pour la franchiseuse ?

En France, en 2018, elles étaient 2000 enseignes présentes au Salon de la Franchise. Un très (trop ?) large choix de structures potentielles futures pour les entrepreneures en quête d’un business à développer.

Dans une économie où la création d’entreprise suscite de nombreuses inquiétudes, la franchise est-elle la solution ? Une franchisée a deux fois plus de chances de passer le cap des deux ans par rapport à une entreprise classique. Malgré tout, est-ce que devenir franchisée permet de « mâcher » en amont tout le travail d’une création classique ?

À l’inverse, le chiffre d’affaire du monde de la franchise rapportait un peu plus de 60 milliards d’euros en 2018. Est-ce que développer une franchise est le même travail que développer une entreprise traditionnelle ? (Source : Observatoire de la Franchise)

Pour répondre à toutes ces interrogations, nous avons rencontré Claire Lehay, fondatrice de la lancer une franchisefranchise L’Atelier Gourmand, à Angers. Après un diplôme d’ingénieure thermique énergétique, cette passionnée d’informatique se lance dans la création de cours de cuisine en 2005. L’Atelier Gourmand était né. Rapidement son concept de cours haut de gamme prend de l’ampleur auprès des particuliers mais également auprès des entreprises. Ces dernières représentent aujourd’hui 50% de son chiffre d’affaire. Une « réelle expérience humaine » qu’elle aime partager avec ses clients et qu’elle valorise avec ses franchisés, qui seront au nombre de 15 d’ici fin 2019.

Quels avantages pour une franchisée ?

« Une franchise c’est avant tout des outils et des « process » déjà pensés, testés et qui ont donné des résultats » nous explique Claire. De la formation initiale aux techniques de commercialisation en passant par les outils de communication ou les statistiques, « une franchise qui fonctionne est une franchise qui propose tous ces éléments » ayant fait leurs preuves et qui va permettre à la nouvelle entreprise d’être viable rapidement.

Vue ainsi, la franchise semble donc être l’antidote à une entreprise moribonde où le chiffre d’affaire ne décolle pas. « Tous nos franchisés sont indépendants et très libres de leurs choix » précise Claire. Avant de nous rappeler que tout franchisés qu’ils sont, leurs décisions de chefs d’entreprise restent les mêmes. En effet, bien qu’une franchise offre de nombreuses solutions aux primo entrepreneures, la future cheffe d’entreprise doit garder à l’esprit que la franchiseuse ne fait pas tout à la place de la franchisée. Si cette dernière n‘active pas les-dits outils, ceux-ci restent alors sans effet.

lancer une franchiseEt Claire d’ajouter : « dans l’imaginaire des gens le cours de cuisine (ici en l’occurrence) est perçu comme quelque chose de « facile ». Or, dans le cas d’une discussion avec un ou une future franchisée, notre sujet n’est pas le cours de cuisine en lui-même mais bien le business et le développement que l’on veut donner à l’entreprise. Il ne faut jamais perdre cela de vue peu importe l’enseigne sous laquelle on se lance. »

Comment se développe t-on comme franchiseuse ?

D’après l’Observatoire de la Franchise, aucun temps donné n’est requis avant de développer un concept en franchise. Cependant, celui-ci doit avoir fait ses preuves et être reproductible tout en gardant les succès du pilote.

Dans son cas, Claire Lehay parle d’un concept qui doit avoir au moins trois ans d’exercice pour être reproductible. L’Atelier Gourmand a évolué six années, seul, avant d’être dupliqué. Son modèle était donc plutôt rôdé lorsque la franchise s’est développée. « Nous avons un service hyper complet et très qualifié » nous dit Claire. Forte de son expérience en informatique et d’ingénieure, elle a elle-même imaginé et créé son logiciel de gestion. « J’avais ce logiciel qui fonctionnait très bien. Un proche qui connaissait bien ce monde. Tout était réuni pour développer MA franchise. C’est l’opportunité qui m’a amenée à créer une marque. »

Car comme nous le rappelle très justement Claire, c’est là tout l’enjeu de la franchise. « Aujourd’hui je ne vends plus des cours de cuisine, je vends une marque. Je vends des entreprises ! » Elle nous confirme en effet que son métier désormais n’est plus du tout le même. Les challenges ont changé. Le plus gros du travail est de construire un réseau en trouvant des candidats, de créer des contrats solides et équilibrés avec des avocats, d’encadrer juridiquement chaque invention, de mettre en place des manuels opératoires… Tout ceci en n’étant pas assurée que des franchisés seront intéressés. « C’est un nouvel investissement qui coûte entre 100 et 150 000€ et l’assurance du succès n’existe pas » ajoute t-elle.

lancer une franchise

Un conseil à une future franchisée ?

La franchise en générale n’a pas bonne presse nous explique Claire. Tout dépend de l’enseigne sous laquelle l’indépendante décide de s’installer mais dans tous les cas « il faut impérativement bien lire le contrat que la franchiseuse ou le franchiseur propose. Chez nous à l’Atelier Gourmand, nos contrats sont équilibrés au maximum franchisé/franchiseur. » Enfin, les contrats de franchise se gèrent entre deux sociétés, soit deux entités distinctes. La personne qui se lance est en fonds propres et donc entièrement à son compte. Contrairement aux succursales où la marque place une directrice ou un directeur d’exploitation dans son nouvel établissement. « Toujours garder en tête que l’enseigne permettra une certaine notoriété dès l’installation mais que personne ne dirigera votre entreprise à votre place ! » termine Claire Lehay.

L’Atelier Gourmand Franchise : droits d’entrée 15 000€ avec contrat d’engagement de 5 ans – frais de formation 3000€ – redevances mensuelles de 450€/mois.

 

Par Bérengère Soyer

Crédit photos Entrepreneuze

 

Vous pourriez aussi aimer cet article Véronique et Philippe Cougé, la force du duo

0 commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.