Entreprendre | Conseils

Les trois piliers de votre entreprise

le 05/11/2018 par Bérengère
Le triangle indispensable de partenaires pour la bonne gestion de votre entreprise

Vous vous lancez dans la création ou la reprise d’une entreprise. Il n’y a pas de recette magique pour faire fonctionner sa « boite ». Il y a avant tout une bonne stratégie à adopter pour une bonne gestion d’entreprise. On le dit très souvent, l’entrepreneuse doit savoir tout faire. On passe souvent, dans une seule et même journée, de la relance client à l’administratif, de la comptabilité à la communication. Un vrai couteau Suisse ! Toutefois il y a trois choses à ne pas négliger pour mettre toutes les chances de son côté…

  • Souvent décrié, le banquier doit absolument être-un-par-te-nai-re !

On pense souvent (à tort) que les banques sont là pour nous arnaquer, pour nous vendre leurs produits, pour nous « voler ». Gardez toujours en tête qu’une bonne banque et surtout une ou un bon conseiller est primordial à une bonne gestion. Au delà de la proximité de l’agence, du côté pratique de continuer avec la banque qui vous suit depuis l’adolescence, tous les conseillers ne peuvent pas s’inventer conseiller professionnel. Lorsque vous allez partir à la chasse aux banques, prenez le temps d’en rencontrer plusieurs. La relation humaine et le « feeling » que vous allez avoir avec votre future conseillère ou conseiller est important. Lors du démarrage de votre activité, lors des coups durs, lors d’un nouvel investissement, c’est elle ou lui qui saura vous aiguiller. Si la confiance est là, vous n’aurez pas de problème à négocier quand le moment sera venu. Choisissez votre banque pro dans cet optique. Préférez l’humain avant les taux et les offres (trop) alléchantes !

  • Peu utilisé, l’expert-comptable est un allié précieux.

Vous avez pourtant entendu dire que l’expert-comptable n’était pas une obligation lorsque l’on monte son entreprise. En effet il n’est pas obligatoire de faire traiter sa comptabilité par un expert-comptable ou par un comptable pour une bonne gestion d’entreprise. La seule obligation est que l’expert signe les comptes de l’année. Toutefois il peut être judicieux de prendre cette dépense en compte dans son prévisionnel. Certes le cabinet comptable coûte cher, mais il vous fera gagner un temps précieux au quotidien. L’expert-comptable sera là pour vous accompagner dans la décision d’embaucher par exemple. Dans les nouveaux investissements à faire au bout de la première année, de la deuxième année, à la fin du premier prêt. Dans la partie sociale lorsqu’il faudra éditer les bulletins de salaire. Lors du bilan annuel il vous aiguillera sur la prochaine stratégie à adopter. Il viendra compléter les conseils du banquier et cela vous aidera à prendre les bonnes décisions en toute connaissance. Une fois de plus, ne faites pas l’impasse sur la dimension humaine. L’expert-comptable doit être en mesure de vous dire les choses, vous devez être en mesure de les entendre. Et vice versa.

  • Enfin, le dernier pilier le plus important, c’est vous.

Et vous seule ! Ne l’oubliez jamais VOUS êtes la gestionnaire. Il peut être parfois difficile de dire non à un conseil ou d’aller à l’encontre de ce qu’on vous a préconisé. Toutefois, il faut garder à l’esprit que l’expert-comptable et le banquier, aussi compétents qu’ils sont, ne sont pas à la tête de votre entreprise. Plus important encore, ils ne sont pas entrepreneurs ! Faites confiance à votre intuition et à vos idées. Il ne s’agit pas de faire l’autruche et plonger la tête dans le sable quand un conseil vous déplaît. Encore une fois la complicité et la relation humaine avec vos partenaires est primordiale. Cependant face à des professionnels qui ont de longues années de « bouteille », il peut être difficile de ne pas céder. Les doutes peuvent resurgir à ce moment là. Gardez le cap, vous êtes la décisionnaire finale ! La bonne gestion d’entreprise passe par VOUS.

Par Bérengère Soyer

Crédit photos Pixabay

1 commentaire

  1. Véronique goy

    Le 12/11/2018

    une bonne gestion c’est :
    – un compte bancaire, séparé du compte perso, pas forcément besoin que ce soit un compte « pro »
    – adhérez à un centre de gestion, moins onéreux qu’un expert-comptable; en tant que profession libérale, auto-entrepreneur, free-lance cela suffit si votre activité se résume en grande partie à du conseil/prestations intellectuelles
    – pas de perte de temps dans l’édition des factures et ne pas hésiter à relancer les clients retardataires !

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.