Ces petites choses primordiales qui vous feront profiter de votre vie d’entrepreneur(e)

motivation-1101889_1280

Voilà quelque chose à laquelle j’ai beaucoup réfléchi ces derniers mois. Comme j’en parlais dans mon dernier article, que vous pouvez retrouver ici, il est important de s’aimer soi-même pour avancer dans ses projets. Mieux encore, il est PRIMORDIALE de prendre soin de soi.

Se lancer dans la création d’une entreprise, c’est demander à son corps et à sa tête d’endosser plusieurs rôles, de réfléchir plus rapidement que rapidement (souvent sous pression), de s’engager dans des responsabilités qui peuvent coûter chères, de faire des erreurs et les assumer, d’avoir des personnes qui dépendent de soi, de prendre des décisions seul(e), de dormir très peu car même au lit l’entreprise dort là également, juste à côté… Bref, se lancer dans la création et le développement d’une entreprise, c’est se lancer dans un marathon sans savoir où et quand sera la ligne d’arrivée. Autant dire, qu’il faut mieux avoir de l’endurance et s’être préparé(e) mentalement. La course peut être longue, très longue !

Si je réfléchis beaucoup moi-même à cette question c’est parce que je crois qu’aujourd’hui une autre façon de faire est possible. Comme je l’ai souvent expliqué sur ce blog, mon mari et moi avons construit deux entreprises ces 4 dernières années. Je ne vais par revenir sur tout le déroulé mais à ce jour, l’une a capoté et la seconde est maintenant en phase de stabilisation avec deux nouvelles embauches. On peut dire que les choses avancent donc bien. Cependant, rien n’est jamais gagné dans l’entrepreneuriat. Et ça je l’ai compris très récemment.

img_2701

On se dit jour après jour que « allez, ça ira mieux demain », « le mois prochain ce sera bon », « l’année prochaine ce sera plus facile »… Mais finalement, pas du tout ! Chaque jour, chaque semaine, chaque mois apportent son lots d’inquiétudes. Et quand on en a fini avec l’une, un nouveau défi surgit. Mais ce n’est pas possible !! Vous pensiez pourtant avoir tout bordé !! C’est là où le bât blesse. Entreprendre c’est faire face, au quotidien, à toutes sortes de choses que l’on n’avait justement pas prévues. C’est sans cesse réajuster son tir, sans cesse se réinventer, sans cesse se remettre en question. À ce rythme là, le corps et l’esprit ne vont pas faire long feu…

J’ai donc décidé récemment, après avoir vécu plusieurs aléas, que je commencerai à profiter de la vie aujourd’hui. Pas lorsque notre entreprise fera un CA de 500 000 euros, pas lorsque les problèmes seront réglés, pas lorsque nous serons sur et certains d’avoir assez de clients pour se reposer, pas lorsque nous serons six pieds sous terre ! Maintenant, tout de suite, dès à présent. Et tant pis si l’avenir n’est pas sur, tant pis si le salaire n’est pas certain de tomber, tant pis si dans un an nous devrons peut-être tout recommencer depuis le début. À force de trop attendre pour profiter, on laisse toutes les belles choses passer et surtout on se bouffe la vie. Pire, on détruit à petit feu nos outils les plus précieux pour faire tourner la boutique, notre corps et notre tête !

gerbera-1250287_1920

Oui c’est vrai, sans vous, les choses n’avanceront pas et si vous avez du retard dans vos devis, personne ne les fera à votre place. Toutefois, la vie de vos clients n’est pas en danger si le devis n’arrive finalement que 24h après la date prévue. Réfléchissez, est-ce que ces derniers vous en tiendront vraiment rigueur ? Eux-mêmes ne sont-ils pas humain ? N’ont-ils pas une famille à s’occuper ?

bread-1851249_1920

Alors, faites-vous violence et prenez le temps le matin de vous poser et de prendre un vrai petit déjeuner. N’ouvrez vos mails qu’après avoir pris une douche et être habillé(e). Faites 15 minutes de yoga face à la lumière naturel. Méditez. Forcez-vous à quitter le bureau à une heure raisonnable pour rentrer et vous préparer un bon petit plat. (Non 20h n’est pas considérée comme une heure raisonnable !). Prenez le temps de lire un bon bouquin avant d’éteindre la lumière, ne serait-ce que 10 minutes. Éteignez votre portable avant de vous mettre au lit. (Oui le radio-réveil existe toujours et cela fonctionne aussi bien que le smartphone!). Vous avez encore deux trois choses qui vous trottent dans la tête avant de vous endormir, mettez un petit carnet sur votre table de nuit et prenez le temps de « sortir » ces idées de votre crâne. Allez déjeuner avec un/une ami(e). Laissez votre ordinateur au bureau le vendredi soir. Tout le monde a le droit de se reposer, ce n’est pas défaillir que de prendre un peu de bon temps. Surtout le week-end ! Enfin, et pas des moindre, octroyez-vous du temps rien que pour vous durant la semaine. Trouvez-vous un hobby, quelques heures. Certes, il ne vous rapportera pas d’argent et pendant ce temps personne n’ira démarcher les prospects pour vous. Mais vous verrez à quel point il vous épanouira et vous apportera du bonheur. Plus vous serez bien dans votre corps et votre tête et plus vous pourrez déplacer des montagnes.

J’ai eu récemment une discussion avec mon mari à ce propos. Lui en effet ne voyait pas tout à fait les choses comme cela. Mais il tend à changer aussi de plus en plus. Lui aussi prend conscience petit à petit que oui, nos entreprises c’est nos vies, mais non notre vie ne se résume pas à nos entreprises. Être entrepreneur c’est un mode de vie, pas une fin en soi. Si ce n’est pas cette entreprise qui fonctionne, alors ça en sera une autre. Que recherche t-on en créant une entreprise ? Le frisson, l’excitation, la différence. Ce que l’on aime c’est le fond, l’épanouissement personnel que cela procure, la rencontre avec l’autre, l’échange d’idées, l’aventure que cela créé, la liberté que l’on a. Sur la forme, entreprendre peut avoir plusieurs visages. Il ne faut pas s’arrêter à UNE expérience. Ne pas se prendre trop au sérieux. En prenant du recul et en profitant de ce que l’on vit, je crois que la passion d’entreprendre peut être encore mieux vécue ! Elle se décuple. Quand on est entrepreneur(e), cela touche tous les pans de notre vie.

thai%cc%82-linde

La méditation nous apprend que sans les problèmes, les malheurs, les angoisses… les joies, les bonheurs et les réussites n’auraient pas la même saveur. J’aime ajouter dans mon quotidien dès que je le peux, des petites sources de bonheur qui viendront adoucir et faciliter les moments plus compliqués. La vie n’est pas un feu d’artifice constant. Si l’on veut en profiter, il faut se créer ces opportunités. C’est uniquement dans cet état d’esprit qu’entreprendre sera la continuité de ce que vous êtes, naturellement.

Et vous, quelles sont vos moyens de profiter de la vie ? Comment décrochez-vous de votre entreprise/travail ? Quelles habitudes prenez-vous pour vous sentir bien ? 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s