Une femme à la Maison Blanche, et pourquoi pas ?

hillary-1374740_1280

Si je devais voter pour l’élection américaine prochaine, je soutiendrai bien sur Hillary Clinton dans sa bataille à la Maison Blanche. Je n’adhère pas complètement à son programme, mais quand même, ses propositions me semblent plutôt intéressantes. Au-delà de ses idées peut-être très (trop) progressistes pour un pays comme les USA, elle est je crois plus réaliste que son adversaire. Son expérience en politique ne date pas d’hier, et même si je me méfie des programmes alléchants et surtout électoralistes, elle donne l’impression en tout cas de maîtriser un peu plus son sujet. Dans notre monde actuel elle parait plus ancrée dans la réalité des choses. Ma méfiance envers elle et ce qu’elle propose viendrait de son côté un peu « gauche caviar » (comme on dit chez nous), libérale au sens américain du terme. Je m’entends, les idées qu’elle a et les changements qu’elle veut opérer, n’ont pas grand-chose à voir avec son style de vie et surtout le milieu dans lequel elle évolue et d’où elle vient, à la base plutôt républicain. Mais son métier d’avocate et son rôle d’ex première dame lui ont sans doute permis de revoir ses idées et ses considérations sur le monde et sur la réalité économique et sociale. En tout cas c’est l’image qu’elle renvoie désormais.

hillary-1724469_1280

Bref, ses principales propositions en matière économique sont à quelques virgules près ce qu’on retrouve chez nous en France avec la « gauche ». Mais je ne suis pas assez qualifiée et spécialiste de l’économie américaine pour dire si c’est un bon ou mauvais programme… Ce qui m’intéresse avant tout chez Hillary Clinton, c’est la capacité qu’elle a eu toutes ces années à se hisser au plus haut du pouvoir. Et aujourd’hui à représenter les femmes et le changement que cela implique. Est-ce que son ex président de mari a joué un rôle décisif dans sa candidature et son arrivée au pouvoir ? Oui certainement ! Et en même temps je ne cesse de répéter que la meilleure équipe qui soit pour arriver à un projet, est le couple que peuvent former un homme et une femme.

Sensibilisée dès le plus jeune âge aux droits civiques, elle met l’accent sur l’équité et l’équilibre homme/femme qui doit évoluer, surtout dans un pays encore trop conservateur. Un de ses cheval de bataille sera notamment la hausse des salaires des femmes et surtout la possibilité pour les femmes de bénéficier d’aides lors d’un congé maternité, d’une grossesse, après une naissance, avec un ou plusieurs enfants (choses qui n’existent pas encore complètement aux États-Unis). Elle soutient aussi depuis de nombreuses années le droit à l’avortement. De plus, elle souhaite ouvrir l’université américaine à tous et la rendre plus accessible pécuniairement parlant (et ça c’est aussi une bonne nouvelle pour les jeunes filles !).

clinton-1567561_1280

Même si, ne soyons pas naïf, certaines de ces promesses ne seront pas tenues (tout ce système politique nous dépasse largement et d’autant plus les magouilles qui s’y trament), je suis convaincue qu’en ayant une femme à la tête de la première puissance mondiale, les choses ne pourront que bouger. Nous savons tous à quel point le copinage est de mise en politique. Ainsi, Hillary Clinton n’aurait-elle pas intérêt à « placer » dans son entourage et à la tête d’institutions ou d’entreprises des femmes d’influences ? Plus les pôles de décision seront pris d’assaut par la gente féminine et plus les problématiques des femmes pourront être comprises, assimilées et s’améliorer.

Je ne pense pas foncièrement qu’un homme ou une femme politique soit capable de changer les choses en 4 ans ou en 5 ans. Il s’agit plus là d’une guerre d’égos qu’une envie réelle de changer le monde. (Surtout lorsque les candidats ont des casseroles aux fesses comme l’ont aujourd’hui HC et son adversaire. Entre la peste et le choléra, je ne saurai que choisir !) Toutefois, la présidence d’HC me semble être la plus cohérente et à même d’éviter aux USA la honte totale. Surtout cela me semble une très bonne manière d’introduire dans les esprits, la possibilité qu’une femme peut arriver à la tête d’un pays et le diriger. Bien sûr il faudra prouver pendant quatre ans qu’elle a bien la poigne et la rigueur qu’elle dit posséder. Et surtout tenir sur la longueur. Mais en attendant, une femme de sa trempe peut bel et bien s’installer à la célèbre « White House » en janvier prochain. Et rien que ça, c’est une belle victoire !

pin-1720160_1280

Et vous, que pensez-vous du fait d’avoir une femme à la tête des USA ? Croyez-vous qu’Hillary Clinton peut faire la différence ? Croyez-vous en son programme et en sa présidence ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s