9 choses à savoir avant de se lancer

apple-logo

(Cet article est un article de Talon aiguille et Matière Grise)

Petit 1 Sachez exactement ce que vous voulez vendre.

Vous avez envie de créer votre propre business. Vous réfléchissez à l’idée depuis plusieurs mois maintenant. Vous avez enfin l’apport nécessaire pour aller voir les banquiers. Il est très important de savoir exactement ce que vous voulez vendre. En effet, qu’il s’agisse d’un produit palpable ou d’un service, vous devez vous fixer sur une chose. Le grand danger lorsqu’on se lance est de penser que l’on va pouvoir tout faire. Je dirai même, que l’on va pouvoir dire oui à toutes les demandes des potentiels clients. Malin me direz-vous, ainsi je vais pouvoir satisfaire tout le monde ! FAUX !! En voulant vendre ou proposer tout et n’importe quoi, vous allez vous perdre. Plus encore, vous allez perdre vos clients qui ne sauront plus si vous vendez du pain ou de la viande ! Croyez-en mon expérience, plus votre offre sera vaste et large et moins vous saurez parler avec exactitude de votre savoir-faire.

Petit 2 Formez-vous un minimum.

Pour monter son propre business il ne suffit pas d’avoir LA bonne idée ou LE bon business plan. Il ne suffit pas non plus de sortir d’une école supérieure de commerce que tout le monde ne peut pas s’offrir. Certes vous avez besoin d’une idée qui tient la route mais vous avez surtout besoin que des professionnels vous aiguillent. Allez voir la chambre de commerce de votre ville ou encore la boutique de gestion. Ces organismes sauront vous proposer des formations de quelques semaines. Celles-ci vous seront utiles ne serait-ce que pour savoir mener une étude de marché ou encore savoir rédiger un budget prévisionnel. Encore une fois, vous n’avez pas besoin que ces formations durent des mois. Pour ma part j’ai fais une formation de deux semaines sur l’élaboration d’une étude de marché. Puis un mois sur comment organiser le lancement de son entreprise.

Petit 3 N’ayez pas peur de croire en votre projet et surtout en vous. 

J’aurais pu commencer par ce point là. En effet, je dirais que c’est LE point important quand on se lance dans l’entrepreneuriat. Il rejoint un peu le point numéro 1 et un autre point que je développerai en petit 7. Si vous ne croyez pas en votre projet et encore une fois si vous vous éparpillez trop, vous ne serez pas crédible auprès de vos futurs clients. Je dis vos futurs clients mais je peux même dire auprès de vos partenaires avant tout. Votre projet semble farfelu quand vous en parlez autour de vous ? Les gens vous regardent avec de grands yeux. Qu’importe ! Du moment que vous êtes sûr de la direction que vous prenez. J’en ai fais l’expérience en créant ma structure. J’ai eu une idée originale qui n’était pas encore très répandu en Anjou. J’ai eu l’occasion d’aller plusieurs fois témoigner auprès des « grands ». Malgré mon jeune âge à l’époque et ma « petite expérience », tout le monde m’écoutait sans broncher. Tout simplement parce que je connaissais mon sujet, je croyais dur comme fer à mon idée, et surtout quand je m’exprimais, j’étais convaincue et convaincante !

Digitally restored war propaganda poster. Rosie The Riveter vintage war poster from World War Two. Rosie flexes her bicep and declares - We Can Do It!

Petit 4 Trouvez l’idée originale, mais pas trop ! 

En écrivant cela je sais que certains ne seront pas d’accord avec moi. Là c’est mon expérience qui parle avant tout. Comme je l’ai dis plus haut, j’ai eu une idée originale pour ma région. Trop original ? Peut-être… On a tous envie de révolutionner le monde des affaires et d’avoir son nom gravé parmi les Steve Jobs et autres Mark Zuckerberg. Toutefois attention aux idées que les autres (et quand je dis les autres je pense à vos potentiels futurs clients) ne comprendront pas. Au delà de l’incompréhension, qu’ils n’utiliseront pas. Parfois, une bonne idée basique mais vendue de la plus belle des manières est le meilleur choix à faire. Qui dit simple ne dit pas forcément inintéressant ou inutile.

Petit 5 Blindez-vous contre les « si j’étais toi » et autres « tu devrais faire comme ça ».

Tout le monde le sait, c’est toujours beaucoup plus simple de donner des conseils autour de soi plutôt que de faire le ménage devant sa porte. En vous lançant dans la création d’entreprise, vous allez attiser les jalousies. Bien souvent cela se traduit par des dizaines de bonnes âmes qui pensent savoir mieux que vous ce qu’il est bon de faire. N’écoutez pas tous ces avis. Restez fixer sur votre idée première et prenez du recul. C’est de cette manière que vous apprendrez à faire la part des choses. Ne vous coupez pas de toute personne pour autant. Mais sachez dire stop. Cela m’amène à mon sixième point.

Petit 6 Trouvez un partenaire qui saura vous accompagner tout au long de l’aventure.

Cela peut sembler bête comme idée mais avoir quelqu’un de fiable sur qui on peut compter, ça n’a pas de prix. Dans ce genre de situation et de projet, les coups dur reviennent régulièrement. Bien entendu la famille est présente, les amis aussi. Toutefois, il est souvent difficile de confier des problèmes et des questionnements à des personnes qui ne connaissent pas le noeud du souci. Ce que je veux dire par là, c’est que rapidement vous allez être amené à argumenter pendant des heures sur le fait que vous avez choisi de mener à terme un projet qui a 50% de risque de ne pas fonctionner. Votre entourage va avoir du mal à comprendre cette passion du risque (parce que disons le clairement il s’agit de ça). Vous allez vous essouffler à essayer de leur faire comprendre ce qu’ils ne peuvent pas comprendre (rien de méchant là dedans que l’on soit clair. Simplement quand on est pas fait de cette fibre on a beaucoup de mal à se mettre à la place de l’autre). Bref, avoir un ami, un petit ami, un mari, une cousine, une tante qui sait ce que vous vivez, qui connait vos doutes, allégera votre quotidien. Vous saurez vers qui vous tourner au moindre pépin. Dans les moments de gros doutes, il ou elle saura trouver les mots qui vous redonnerons les forces nécessaires.

thomas edison

Petit 7 Apprenez à vous faire confiance !

Ce point rejoint le petit 3. Mais là ce que je veux vraiment exprimer c’est à quel point un projet comme celui-ci peut vous faire grandir. Une expérience comme celle-là ne vous apportera que du positif. Vous allez rapidement vous rendre compte que votre attitude change, que vous osez plus souvent prendre part à une conversation, que vous n’avez plus peur de prendre la parole en public et même que vous adorez cela ! C’est normal, petit à petit vous vous faites confiance et vous avez envie de vous affirmer. Vous allez vous rendre compte que vous valez quelque chose. Mieux, que vous avez réussi à construire tout ça seul(e) ! Au final, même si il existe 50% de risque pour cela ne fonctionne pas, vous savez aussi de plus en plus qu’il existe 50% de chance pour que cela prenne un très bon tournant. Et c’est ÇA votre leitmotiv !

Petit 8 Acceptez de laisser de côté certaines choses de votre vie pendant quelques temps.

Construire une entreprise c’est se donner à 100%, 24h sur 24, 7 jours sur 7 dans un projet. Plus qu’un projet, c’est un bébé. Si vous souhaitez que cette entreprise donne le meilleure d’elle-même, vous devez donner toute l’énergie que vous pouvez. Cette énergie vous ne l’aurez plus (ou moins) pour des activités que vous faisiez auparavant. Pour des amis avec qui vous aviez l’habitude de déjeuner régulièrement. Pour de la famille avec qui vous aimiez passer de grandes et longues vacances. C’est une période délicate à passer et vos proches ne le comprendront probablement pas. Rapidement, certains vous feront des reproches à demi-mot. « On ne te voit plus », « tu privilégies ton boulot », « c’est pas normal de passer autant de temps simplement pour un travail »… Bref, toute sorte de chose qui ne font pas vraiment plaisir à entendre dans ces moments là. Vous allez vite réaliser que finalement, ces reproches ne sont pas si méchants et sournois. Simplement, votre entourage craint de vous voir vous éloigner et de ne plus vivre les mêmes choses avec vous. C’est normal et il faut prendre le temps de leur expliquer les choses. Votre entreprise, n’est pas qu’un simple « boulot » pour vous. Ça ils doivent le savoir !!

Petit 9 Allez chercher vous-même tous les renseignements nécessaires à votre réussite.

Bien sur il est primordial de s’entourer des professionnels compétents. Toutefois, lorsque vous aurez besoin d’un renseignement ou d’une aide pour tel ou tel dossier, ayez toujours le fin mot de l’histoire ! Ne vous laissez jamais imposer quelque chose. Qu’il s’agisse de la structure juridique de votre entreprise. Du choix de l’assurance. De la fiscalité la plus avantageuse. N’oubliez jamais que désormais, c’est VOUS le patron. Qu’il s’agisse de votre comptable, votre banquier, votre assureur etc. Leurs conseils seront importants. Il vous faudra en tenir compte car c’est eux qui connaissent les ficelles. Cependant, sachez bien une chose; ils connaissent LEUR domaine. Une fois sortie de leur spécialité, ils touchent à autre chose. N’oubliez pas non plus qu’ils voudront la plupart du temps vous conseiller ce qui leur facilitera la vie à eux-aussi. Sachez dire non et sachez prendre la décision finale. VOUS êtes le chef d’entreprise. VOUS êtes le gestionnaire. Vous n’avez plus à obéir à qui que ça soit désormais !

wonderwoman&superman

Alors, tentez par l’aventure ? Vous allez vous aussi créer dans quelques temps votre entreprise ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s